Kit à… Se former

Note d’information
Cette rubrique ne tend pas à être exhaustive, cependant nous nous efforçons de vous fournir un maximum d’informations susceptibles d’alimenter vos réflexions.

Documentation : vidéos, ouvrages, études…

Éducation populaire
Politiques éducatives
Pédogogies
Jeunesses
Éducation populaire

L’éducation populaire monsieur, ils n’en n’ont pas voulu…

Inculture(s) 1 – La culture : « L’éducation populaire, monsieur, ils n’en ont pas voulu » ou « Une autre histoire de la culture ». Conférence gesticulée par Franck Lepage de la Scop « Le Pavé » (Coopérative d’éducation populaire). Petits contes politiques et autres récits non autorisés enregistrés le 21 mai 2007 à l’espace Jemmapes de Paris. « … Avant j’étais prophète… Prophète salarié. Mon travail consistait à dire la vérité (la vérité officielle). Et puis un jour, je me suis mis à mentir, et ils ont adoré. On me faisait venir de plus en plus souvent. On me disait que cela mettait de l’animation et de la démocratie. Quand ils ont trouvé que j’allais trop loin, ils m’ont viré. Depuis je suis clown… Clown-consultant » F.L.

Education Populaire et puissance d’agir

Comment faire pour que des hommes qui sont les produits de l’Histoire puissent individuellement et collectivement faire l’Histoire et construire leur devenir commun ? L’éducation populaire doit être pensée avant tout comme une praxis culturelle de transformation sociale et politique. On ne peut pas la réduire à la gestion d’activités au service d’une improbable paix sociale. L’auteur réinterroge notamment : l’acte éducatif, les manières de faire société, la production et le partage des richesses, la construction et la diffusion des savoirs, le travail du social et l’action collective.

Éducation populaire : le tournant des années 70

Mai 68 fut un moment d’effervescence pour les associations d’éducation populaire. Rien ne sera plus comme avant, en particulier dans les rapports entre les associations. Quant à leurs relations avec l’État, elles ne paraissent guère évoluer. Pourtant les politiques publiques, nationales et locales, vont prendre leur distance vis-à-vis d’un projet inspiré de l’éducation populaire. Au tournant des années 70, le socioculturel détrône pour un temps l’éducation populaire.

Éducation populaire : entre héritage et renouvellement

De l’éducation populaire aujourd’hui, ils sont de plus en plus nombreux à se réclamer, tant dans le champ de la culture que de l’intervention sociale, de l’action politique… et naturellement de l’éducation.

Éducation populaire : politisation et pratiques d’émancipation

Si l’on constate un renouveau de l’éducation populaire aujourd’hui c’est moins par les méthodes et les pratiques étudiées que par la réaffirmation de postures politiques et contestataires venant rappeler que tout geste éducatif est produit par des tensions entre visées émancipatrices et participatives.

Éducation populaire et animation

L’animation socioculturelle est souvent associée à l’éducation populaire et aux mouvements de jeunesse dont elle fait figure de prolongement dans l’espace professionnalisé de l’intervention sociale. Cette origine militante ne doit cependant pas conduire à ignorer les ruptures qui marquent l’histoire de son émergence, ainsi que l’éclatement et la fragilité des situations de travail qui caractérisent ce secteur.

Espaces populaires de création culturelle

Dans un contexte de mutations profondes, la recherche-action, telle que l’a mise en œuvre le réseau « Espaces populaires de création culturelle », s’impose comme une démarche propre à produire de l’intelligibilité sur les pratiques culturelles non instituées ou émergentes, sur les recompositions de l’espace publique autant qu’à créer des dynamiques de transformation sociale. Elle est aussi interpellation de l’intervention publique soulevée par ce numéro des Cahiers de l’action.

Partout, l’éducation populaire

La conception libertaire du progrès social repose sur l’émancipation individuelle et collective des individus. Elle n’a rien à voir avec l’avant-gardisme ou une vision autoritaire. C’est pourquoi les questions éducatives sont centrales pour les libertaires, bien au-delà du strict système scolaire : tout au long de la vie, les individus sont appelés à former leur conscience politique et à s’émanciper des mécanismes de domination. C’est précisément cela, l’objectif de l’éducation populaire, dont les pratiques sont inscrites dans l’ADN du mouvement libertaire.

Politiques éducatives

Éducation et citoyenneté

Citoyenneté, éducation à la citoyenneté : ces thèmes, références obligées de nombreux projets, apparaissent souvent comme des lieux communs et sont porteurs de bien des ambiguïtés. L’usage inflationniste qui en est fait tend à les vider de sens alors même que les enjeux éducatifs et politiques qu’ils portent sont essentiels. Le présent volume mobilise, autour de cette problématique, chercheurs et praticiens. Les réflexions des uns et des autres, tout comme les pratiques relatées, sont hétérogènes, riches et permettent d’exposer les difficultés rencontrées, de découvrir les différences d’approche, mais aussi de révéler des convergences parfois inattendues.

Vers l’éducation partagée

L’engagement croissant des collectivités territoriales dans les politiques éducatives, la multiplication des dispositifs de politique publique appelant à la coopération des acteurs éducatifs, le développement des projets éducatifs locaux témoignent de l’actualité de l’éducation partagée. Mais la dynamique engagée n’en est qu’à ses balbutiements, et les travaux sur le sujet sont quasi inexistants. Ce volume, résolument polyphonique, a pour objet d’aller y voir de plus près en croisant paroles d’acteurs, propos d’institutions et de structures, et acquis de la recherche. Mais plus encore, il a l’ambition de susciter la réflexion, de provoquer du débat, et d’appeler à d’autres études, recherches, évaluations.

La prise en compte des jeunes ruraux et périurbains par les intercommunalités

La présente note thématique analyse de manière transversale, les principaux résultats de recherche issus de quatre monographies de territoires, en se focalisant sur deux niveaux d’action publique : l’échelle du « pays » d’une part, en tant qu’entité interterritoriale de projet fédérant plusieurs établissements publics de coopération intercommunale (EPCI), et l’échelle de l’intercommunalité d’autre part.

Réformes territoriales et réorganisation de l’État, quels enjeux pour les politiques jeunesse

Le cadre institutionnel de formulation des politiques de jeunesse connaît actuellement d’importantes évolutions à la suite de la réforme territoriale et du déploiement des expérimentations locales dans le cadre du programme d’investissement d’avenir (PIA). Alors que les régions et les intercommunalités sont amenées à voir leur rôle s’accroître, et que les communes et départements restent des acteurs importants, les travaux mis en œuvre par l’INJEP dans ce domaine mettent en lumière que la construction de politiques territoriales intégrées en direction des jeunes se trouve confrontée, dans ce nouveau cadre, à un double enjeu d’intersectorialité et d’interterritorialité.

Pédogogies

Animation de groupes

  • L’interaction personne / milieu – Le Bureau des méthodes (CNAJEP)

Sexualité, rapports de genre

Le ministère de l’Éducation nationale et de la jeunesse et le ministère des Sports ont créé un guide d’accompagnement à la vie relationnelle, affective et sexuelle des enfants et des jeunes. L’objectif du guide est de donner aux animateurs, éducateurs et responsables de structures (accueils collectifs de mineurs, structures sportives), des repères, des clés et des outils pour aborder et traiter les questions liées à la sexualité des enfants et des adolescents. Il est organisé en fiches pédagogiques qui portent sur l’égalité filles/garçons, l’identité sexuelle et l’orientation sexuelle, les rapports sexuels et affectifs, la grossesse, l’intimité, le respect de soi et de l’autre, le numérique, les violences.

Cet ouvrage est le fruit d’un travail mené par onze femmes pendant plus de trois années au sein du réseau d’éducation populaire la Grenaille. C’est suite à une agression sexuelle que nous avons collectivement pris conscience de l’ampleur de l’oppression patriarcale au sein même de nos organisations de travail. Nous avons souhaité publié cet ouvrage pour agir vers plus d’égalité. Il relate à la fois l’expérience vécu au sein de l’environnement de la Grenaille mais apporte aussi des témoignages d’autres structures. Par ailleurs, vous trouverez à la fois une vulgarisation des théories féministes et des apports méthodologiques permettant de mettre au travail les rapports sociaux de sexe au sein d’un groupe.

  • Le genre en animation – Bureau des méthodes (CNAJEP)

  • La sexualité en colo – Bureau des méthodes (CNAJEP)

Éducation numérique

À destination des familles, mais aussi de l’ensemble des acteurs éducatifs et associatifs, le guide pratique “La famille Tout-Écran” fournit des éclairages utiles et des conseils pratiques, basés sur une enquête de terrain.  Ce guide sur l’éducation aux médias et à l’information aborde et entend répondre à des questions que tout un chacun peut se poser, telles que :

  • Quels réflexes adopter face à la désinformation ?
  • Comment conseiller vos enfants sur les réseaux sociaux et les protéger des images violentes ?
  • Quelles sont les règles à respecter et à inventer dans ce monde d’ultraconnexion dans lequel ils grandissent ?

Les illustrations présentent l’univers de la famille Tout-Écran avec Erwan et Myriam, des parents connectés mais parfois un peu dépassés dans la gestion des écrans avec leurs trois enfants.

Jeunesses

Enfants et jeunes nouvellement arrivés – http://injep.fr/publication/enfants-et-jeunes-nouvellement-arrives/

Jeunes, racisme et construction identitaire – http://injep.fr/publication/jeunes-racisme-et-construction-identitaire/

Construire, explorer et partager sa sexualité en ligne – http://injep.fr/publication/construire-explorer-et-partager-sa-sexualite-en-ligne/

Une jeunesse différente ? http://injep.fr/publication/une-jeunesse-differente-les-valeurs-des-jeunes-francais-depuis-30-ans/

Accueillir les jeunes en milieu rural – http://injep.fr/publication/accueillir-les-jeunes-en-milieu-rural/

Territoires ruraux et enjeux éducatifs – http://injep.fr/publication/territoires-ruraux-et-enjeux-educatifs/

Les gars du coin, enquête sur une jeunesse rurale – https://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Les_gars_du_coin-9782707160126.html

Que sait-on des jeunes ruraux ? – http://injep.fr/publication/que-sait-on-des-jeunes-ruraux/

Les formations proposées sur le Kit à Agir :

Les métiers de l’animation

Vous souhaitez travailler en équipe, auprès des enfants, des adultes ou des personnes âgées, occasionnellement ou à temps complet, à titre bénévole ou salariée.

Dans les accueils de loisirs le soir après l’école, les vacances scolaires, dans des séjours de vacances (y compris à l’étranger), dans des centres sociaux, des maisons de retraite, des structures d’accueil pour personnes handicapées…

Choisissez les diplômes de l’animation volontaire ou diplômes non professionnels :

- le Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur BAFA, dès 17 ans et sans diplôme, pour une première formation ;

- le Brevet d’aptitude aux fonctions de direction BAFD s’adresse à vous dès 21 ans et vous prépare à des fonctions de direction en accueils de mineurs.

Vous avez déjà de l’expérience dans ces domaines et vous souhaitez évoluer vers des fonctions à responsabilités plus importantes. Vous voulez faire de l’animation votre métier, dans une association, une collectivité locale, ou une entreprise privée.

Choisissez les diplômes professionnels :

- le Brevet d’aptitude professionnelle d’assistant animateur technicien BAPAATdiplôme de niveau V ;

- le BPJEPS pour le métier d’animateur dans une association ou une entreprise, de directeur dans un accueil collectif de mineur (accueils de loisirs sans hébergement, séjours de vacances, etc.) ;

- le DEJEPS pour le métier de coordinateur de projet ;

- le DESJEPS pour le métier de directeur de structure, exerçant des fonctions de pilotage stratégique, de management et de ressources humaines, de gestion financière, etc. (exemple : Directeur de service enfance-jeunesse, Directeur de Centre social, Directeur d’une association multi-sports, etc.).

 

Ministère des Sports et de la Jeunesse

Le Ministère des Sports recense les différentes formations professionnalisantes de l’animation et du sport, en termes de calendrier et de lieux.

Le calendrier national vous permet d’accéder à trois calendriers distincts pour les diplômes BAPAAT, BPJEPS, DEJEPS et DESJEPS.


Voir les calendriers de formations

BAPAAT, BPJEPS, DEJEPS, DESJEPS, Diplôme de la montagne, etc. parcourez les diplômes de l’animation et du sport proposés par le Ministère.


Voir les diplômes de l’animation et du sport

Des aides à la formation existent pour vous accompagner dans vos projets : aménagement de formation, VAE et dispositifs d’aides au financement.


Voir les aides à la formation


Direction Régionale Île-de-France

La Direction régionale répertorie les différents diplômes du sport et de l’animation, avec les organismes correspondants

La Direction régionale Île-de-France répertorie les différents diplômes du sport et de l’animation, avec les organismes correspondants


Voir les formations et diplômes

PROFESSIONNELS DE LA JEUNESSE ? ACTEURS EDUCATIFS ?

Un outil de formation et de création pour vous !


Téléchargez l’outil pédagogique complet